La rizerie, tome III

Retour en ce spot très connu, la rizerie, dont l’histoire a déjà été contée il y a quatre ans déjà, dans le tome 1 : http://www.ad-urbex.com/la-rizerie/ Ici le procédé photographique change, les photos sont prises via un appareil argentique (pour les plus jeunes d’entre vous, via une pellicule photosensible 🙂 ), qui a été développée, tirée et numérisée par mes soins …

Comments

comments

amelie Écrit par :

3 commentaires

  1. Coucou Amélie, j’ai hérité d’un splendide Rolleicord … J’aimerai me procurer des rolls 120, une cuve de développement, du révélateur et du fixateur … As-tu des adresses ? STP

    BisouX_GillouX

    (PS) Site en ruine, digne d’être visité par un amateur URBEX

  2. 23 février 2017
    Répondre

    J’adore « le grain » spécifique à l’argentique. Ça fait raconter une toute autre histoire aux clichés, je trouve. C’est presque poétique, un brin suranné, j’adore 🙂

    • amelie
      25 février 2017
      Répondre

      Merci beaucoup pour ce compliment 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *